Jour 16: Skhirat Plage et Rabat

Ce matin, après être réveillé, on a dŭ constater qu’on n’avait plus de gaz. Nos deux bouteilles de 11 kg chacune ont été épuisées dans moins de deux semaines. Les nuits et les matins sur les Hauts-Plateaux ont été froid(e)s et probablement c’était là où nous en avons consommé la plupart.

Mais où acheter une autre bouteille et laquelle? Alors, j’ai recherché un peu sur internet et on est parti après le petit déjeuner d’abord chez une entreprise de gaz à Skhirat. Mais ils ne pouvaient pas remplir nos bouteilles allemandes.

Alors, nous sommes partis à Rabat où Lena devait continuer son travail (bénévole) à l’église. Et juste à côté de l’église se trouve une station service Total où j’ai pu acheter une bouteille de gaz bleue qui, avec un adaptateur, allait bien dans mon camping car. Et ça fonctionne. Le seul inconvénient est que je dois maintenant transporter une bouteille allemande (vide!) dans le coffre (le „garage“) de la voiture et ne plus dans cette petite armoire spéciale de gaz.

Ensuite, je suis rentré (en ratant la dernière sortie de l’autoroute avant la section à péage – ce qui m’a coŭté 11 Dh pour ces 8 km superflues) et je me suis occupé de plusieurs travaux sur ordinateur (p.ex. écrire le blog de plusieurs jours) pendant le reste de la journée.

Mais l’après-midi et le soir, je suis sorti à la plage et au coucher de soleil, j’ai pu prendre quelques belles photos (en plus, il y avait marée basse et j’ai pu aller assez loin, presque jusqu’une petite péninsule où il y avait toujours des pêcheurs.

La péninsule des pêcheurs
Marée basse à Skhirat-Plage
Vue dans l’autre direction, vers la plage. On pouvait aller si loin à pied sec, si on faisait bien attention. Peut-être encore plus loin, mais je n’ai pas osé, vu qu’il était déjà un peu tard.
Le soleil se couche

udo

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.