Jour 10: Azrou -> Midelt

Aujourd’hui, nous sommes partis pas trop tard. Avant, Lena a encore rencontré sur le camping des gens qui parlaient du russe. C’étaient des Ukrainiens qui ont loué des voitures 4×4 et ont dormi dans des tentes.

Nous avons d’abord pris la route d’Ifrane. C’est une ville qu’on appelle “Le Gstaad marocain” parce qu’elle est faite surtout pour le tourisme (les gens qui ont assez d’argent pour y aller). Pas intéressant du tout. Nous avons seulement fait quelques courses et sommes partis ensuite vers le sud-est.

Après le Col de Tizi-n-Tretten (1934 m) et surtout après le Col du Zad (2178 m), nous avons vu pour la quatrième fois de la neige. Il a été au bord de la route et au loin, on a vu probablement le massif du Jebel Bou Naceur (3340 m), bien enneigé et à une distance d’environ 80 km. Une telle bonne vue est causée par l’air très sec sur ce haut plateau. A Midelt, notre but, j’ai mesuré une humidité relative de 20%.

La montagne enneigée (Jebel Bou Naceur), prise avec le télé-objectif

Et le paysage est devenu de plus en plus sec. De moins en moins d’arbres ou de buissons.

De la neige au bord de la route dans un paysage presque lunaire dans les montagnes

Nous avons encore fait quelques courses à un petit marché à Timahdite et continué notre route. Autour du Col zu Zad, il y avait encore un très beau paysage avec bcp d’arbres.

Beau paysage devant le Col du Zad

Puis, il y avait une sorte de steppe ou de semi-désert jusqu’à Midelt qui se trouve sur une plaine haute, au bord d’une partie du Haut Atlas.

Semi-désert entre Zaïda et Midelt

Nous avons choisi un petit camping à environ 5 km de Midelt pour y rester deux nuits et y passer la Nouvelle Année. J’en écrirai plus demain.

udo

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *